25/08/2005

.

  Les traces de pas disparaissent sous le flux continu de la marée,  emportant le passé pour laisser un sable immaculé où d' autres viendront se promener.
 
Devant,  une surface lisse et vierge.
 
Marcher encore.
 
Deux empreintes viendront désormais se former sur notre passage.
 
Marcher avec toi.
 
Pour une promenade sans fin.
 
Marcher toujours.
 
 
 
 
 
 
 



00:29 Écrit par Fred | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Bonsoir Fred Arrête-toi quand même un jour.Dis mon ami ,j'ai commis des posts sur le jazz belge,
contrôle sur mon historique.Mais promis je répondrai à ta demande.Merci pour ta
fidélité,j'apprécie.Je peux?une bise à LA PUCE.

Écrit par : Duke | 25/08/2005

Le bonheur de faire plaisir est ma devise(c'est de moi). C'est ça l'amitié Fred.Duke est un sensible.L'âge peut-être?
A + amigos.

Écrit par : Duke | 25/08/2005

Viens me voir Bonne journée
Bisous

Écrit par : g | 26/08/2005

c'est toujours si beau... et quel bonheur de voir un couple heureux...bisous a vous

Écrit par : baby | 29/08/2005

j`aime vraiment la photo des traces de pas qui disparaissent, et le texte avec.
J`aimerais savoir si vous pourriez me donner le `droit d'auteur` pour que je puisse utiliser cette photo pour un travail à mon école.

merci d`avance
j'ai laissé mon address courriel.

Écrit par : Larissa | 20/11/2006

Les commentaires sont fermés.