28/04/2005

Testez votre degré de compassion ....

 

Alors voilà …..

Je suis atteint d’une maladie rare et terriblement invalidante.  Les médecins ne peuvent plus rien pour moi . Le diagnostic est froid, cruel, sans appel :  je suis allergique au boulot, au froid, et à ce pays de cons.    La seule solution selon les plus grands spécialistes serait de partir finir mes pauvres jours au soleil de la côte d’ Azur, en évitant tout travail et toutes peines.

Les tracas me sont formellement interdits par la faculté, et les soucis financiers pourraient m’ être fatals.

Le seul médicament efficace est  l’ EPO .  ( Eau-Pastis-Olives, génériques acceptés )  Comble de malheur, on ne trouve pas ce traitement en pharmacie, et la mutuelle me refuse tout remboursement, même partiel.

Imaginez mon désarroi.    Excusez-moi si l’ écriture est incertaine mais je souffre terriblement rien qu’ à devoir rédiger cet appel au secours . 

L’ idéal serait aussi de pouvoir rester le plus souvent possible allongé en maillot au bord d’ une piscine,  et ce dans une belle villa personnelle afin d’ éviter la promiscuité des autres malades en cure , très nombreux dans cette région. 

Vous l’ avez compris, ce traitement est hors de prix pour moi, d ‘autant que je ne puis partir seul dans un tel état.  Heureusement,  je connais une infirmière très dévouée qui veut bien m’ accompagner bénévolement dans ce dur combat.     En comptant une trentaine d’ années de ce traitement, la mutuelle estime à 2 millions d’euros le coût de cette thérapie salvatrice. 

Je tiens mon n° de compte à votre disposition pour vos dons , nombreux je n’en doute pas.     ( rien en-dessous de mille euros , sinon ça n’ a pas d’ effet thérapeutique ) 

Chaque donateur recevra chaque année une jolie carte postale dédicacée avec un très joli timbre pour la collection de votre neveu ou du cousin, ainsi qu’un relevé de ma courbe de température attestant de ma guérison, et donc, du bien fondé de votre geste.    Quand je pense que des gens achètent un disque d’ or de Chantal Goya ou Rika Zaraï pour plusieurs milliers d’ euros au Télévie, je me dis que tout espoir m’ est permis.  

Dernière chose :  inutile de vous déclarer compatissant sans rien verser, l’ effet placebo est nul dans ce type de thérapie. 

On n’a pas facile …..

 



17:08 Écrit par Fred | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

ps... Je postule pour le rôle de l'infirmière... par compassion bien entendu :)

Écrit par : lapuce | 29/04/2005

D' ac ! J' accepte ta candidature sans problème :-)
Je prépare ton contrat ...

Écrit par : Fred | 02/05/2005

Les commentaires sont fermés.